Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 22:51

Délibération ce matin dans un lycée du Val-de-Marne, pour des candidats de la prestigieuse série S. La présidente, une universitaire de Paris VI, nous explique de façon liminaire que dans ce jury, les candidats ont obtenu 25 points de moins que la moyenne académique, et qu'il faudra par conséquent les leur rajouter, à tous (je n'ai pas la présence d'esprit de demander si des consignes inverses ont été données aux jurys trop généreux). Vus les coefficients cela signifie un point de plus en maths, et en physique-chimie, et en SVT, et en LV1. Je me penche vers mon voisin matheux : "Mais vous n'avez pas déjà donné un bon coup de pouce aux candidats ? -Si, on a noté sur 24", me répond-il placidement. Pour les candidats à qui il manquerait un peu plus de 25 points, on ne doit pas s'interdire de faire preuve d'indulgence, il faut regarder le dossier scolaire, valoriser les compétences. Dans un dossier, un collègue malicieux ou bienveillant a écrit, au sujet de l'un de ses élèves, "Est venu à presque tous les cours cette année", et je ne parviens pas à déterminer la dose d'ironie que contient cette appréciation laconique.

 

La salle est d'abord rétive à cette opération d'hélitreuillage des résultats, mais juillet aidant on finit par se laisser aller. Quand la présidente annonce au sujet d'un candidat arrivé à 9,37 de moyenne, "En automatique c'est bon, il est admis", on ricane d'abord, on dit "C'est les soldes d'été !" ou "Offert par le rectorat !", mais au centième candidat on ne dit plus rien, on se contente de tamponner au rouge les copies amendées. Je sors de ma torpeur en voyant passer au vidéoprojecteur un candidat qui a obtenu 3 en maths, 8 en physique et 9 en SVT, mais qui a tout de même décroché son baccalauréat scientifique (sans même avoir besoin de passer par l'oral !) grâce à ses heureuses dispositions dans les autres matières. Nanti du diplôme délivré par notre indulgence, "premier grade de l'enseignement supérieur" comme nous l'a rappelé la présidente, ce jeune homme entame fort joliment ses études. Sic itur ad astra !

 

 

Demain, les candidats admis trépigneront de joie devant leurs noms inscrits au tableau. Leur famille les félicitera. Le ministère sera content. Moi...

Partager cet article

Repost 0
Published by Ali Devine - dans Instruction publique
commenter cet article

commentaires

nath01 02/01/2015 21:08


bonne année Ali Devine !


que 2015 soit une année d'espoir et nous apporte quelques nourritures sur votre blog !

Marie-Laure 07/07/2014 11:35


Votre témoignage est (comme d'habitude) extrêmement instructif. La volonté politique d'amener peu ou prou 90% d'une classe d'age à l'obtention du bacalauréat témoigne d'un vaste enfumage. Car nos
enfants, tout heureux d'accéder à l'enviable statut de bachelier, n'ont aucune idée de ce qui les attend au-delà. Et ce, quelle que soit la filière qui sera poursuivie par chacun. L'université
qui avale des milliers d'étudiants chaque année les recrache sans ménagement  en fin de première année (dans le meilleurs des cas) mais plus généralement au terme du premier semestre. Du
reste, il n'y a qu'à prendre une photographie des amphis bourrés jusqu'à la gueule aux premiers jours d'octobre et de prendre un nouveau cliché trois mois plus tard pour appréhender cette
hémorragie ...


J'ai l'impression que le mensonge est devenu une vertu pédagogique. Mensonge la procédure AFFELNET (à Paris plus qu'ailleurs), mensonge la procédure APB, mensonge le bac distribué larga manu. Pas
de connotation morale dans ce mensonge, mais que de désillusions en perspective ... Du reste, les bacheliers, ceux qui briguent les filières d'excellence (CPGE principalement) sont avertis du
"canyon" à franchir entre la terminale et la classe préparatoire par une liste très circonstanciée des prérequis nécessaires. 


A bon entendeur, salut !!!


Et pour finir, une petite question :


Que vaut ma mention "assez bien" pour un bac passé en 1982 section A1 en comparaison de la mention "très bien" obtenue cette année par mon fils en section S ?